" Le naturel à votre service "
Partagez cet article
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Insomnies et réveils nocturnes : nos atouts naturels

Insomnies et réveils nocturnes : nos atouts naturels

Rien de plus terrible que de se tourner et se retourner dans son lit, les yeux grand ouverts, fixés sur les aiguilles du réveil ou l’horloge digitale de la table de nuit. Fulminant et énervé par le temps de sommeil qui fuit comme le sable dans un sablier, et la fatigue que l’on imagine sans peine, le lendemain. Ainsi, nombreuses sont les personnes qui souffrent de difficultés à s’endormir, ou qui se réveillent entre une à plusieurs fois par nuit, incapables de se rendormir seules. L’angoisse et l’énervement accroissent la difficulté, quand elles n’en sont pas la cause pure et simple. Fort heureusement, il n’y a rien de définitif et il existe quelques remèdes naturels susceptibles de vous aider à retrouver, très vite et en douceur, les bras de Morphée. Découvrez les plantes favorables à l’endormissement et celles qui vous accompagnent pour dormir sereinement

 

Des plantes pour améliorer la phase d’endormissement
 

La phase d’endormissement est cruciale puisqu’elle conditionne le reste de la nuit. Pour la faciliter, il faut commencer par écouter son organisme : dès les premiers signes de fatigue, bâillements ou yeux qui piquent, mieux vaut gagner le lit. L’horloge biologique est maîtresse du bien-être puisqu’elle correspond au rythme naturel de chacun. Les écrans qui par leur lumière constituent des excitants doivent être bannis et quelques rituels simples doivent être suivis : tisane du soir, démaquillage… Enfin, les bienfaits des plantes en matière de sommeil sont légion. Valérianecamomille romaine et tilleul, leurs vertus sont reconnues sur la phase de l’endormissement. 

 

La valériane

Ce n’est pas un hasard si la valériane vient du latin « valere » qui signifie « bien se porter ». Ce sont les racines de cette plante élégante aux jolies fleurs blanches qui renferment des molécules qui favorisent le sommeil et contribuent à apaiser l’esprit. Elle décontracte, apaise, dissipe la nervosité, l’anxiété, les crispations, ces maux qui polluent l’esprit et le corps, empêchant le relâchement nécessaire pour s’abandonner au sommeil. Elle peut être associée à la mélisse, ou encore à la passiflore ou au houblon, dont les vertus sont similaires. La valériane se trouve principalement sous forme d’infusion. Elle peut parfaitement s’inscrire dans votre rituel tisane du soir. 

 

La camomille romaine 

La camomille est la plante herbacée de l’endormissement par excellence. Commune dans les climats tempérés, les sols secs et sablonneux, elle est recommandée par les herboristes, pour retrouver un sommeil réparateur, tant elle présente des vertus apaisantes. Ses actifs interviennent sur les équilibres de l’organisme, stimulant la digestion et le foie, mais aussi soulageant le système nerveux, apaisé. La digestion ainsi facilitée, l’organisme libéré peut trouver le sommeil. Nous vous recommandons d'utiliser la camomille sous forme d’huile essentielle, à distiller dans la chambre, ou à placer en petite dose sur l’oreiller, ou encore à déguster sous forme de breuvage. Son goût amer en infusion peut être atténué par du miel. 

 

Le tilleul

L’extrait de fleur de tilleul est connu depuis l’Antiquité pour ses qualités apaisantes, très favorables à l’endormissement. Il est d’ailleurs plus généralement conseillé pour les personnes sujettes à l’anxiété et au stress. On utilise aussi les bourgeons du tilleul pour tranquilliser les esprits agités, et notamment pour les enfants qui ont des difficultés à s’endormir et souffrent de cauchemars. L’extrait de fleur de tilleul, lui, se boit en tisane le soir ou même après un repas copieux, car il facilite également la digestion. Sous forme de miel, il est parfait pour agrémenter une infusion. En eau florale, dilué dans un peu d’eau ou dans une infusion, le tilleul aide à trouver le sommeil.

 

Les plantes qui réduisent les réveils nocturnes

Les réveils nocturnes constituent les perturbations du sommeil les plus fréquentes. Il devient rapidement impossible de se rendormir, malgré la fatigue ressentie. Un cercle vicieux s’installe puisque une focalisation se fait sur cette incapacité à dormir, augmentant la nervosité, et empêchant ainsi le retour au sommeil. Il s’agit de dysomnies, des perturbations de la qualité et de la quantité du sommeil, dont l’angoisse, les éventuels problèmes et la tristesse peuvent en être la cause. Certaines plantes comme le houblon, la passiflore et la fleur d’oranger peuvent permettre de retrouver une qualité de sommeil réparatrice et diminuer les troubles. 

 

Le houblon

La renommée du houblon en matière de sommeil remonte loin dans l’histoire puisque dès le Moyen-âge, cette plante grimpante est utilisée pour ses propriétés en la matière. Ce sont plus spécifiquement dans les cônes des fleurs que l’on trouve toutes les propriétés actives utiles pour l’apaisement. En effet, des agents sédatifs sont contenus dans les feuilles séchées du houblon, de sorte qu’il est conseillé de le prendre sous forme de tisane, en cas de réveil nocturne. Qu’il soit présenté sous forme d’infusion, de comprimés ou comme ingrédient dans un complexe d’extrait de plantes, le houblon contribue au retour d’un sommeil harmonieux. 

 

La passiflore

La fleur de passiflore a été baptisée par les missionnaires jésuites d’Amérique du Sud de « fleur de la passion ». Mais ce sont les actifs contenus dans la passiflore qui sont responsables de sa renommée, bien que tardive en Occident, comme fleur du sommeil. Ainsi la synergie des alcaloïdes, flavonoïdes, tanins, harmine et harmol entraîne apaisement et sensation de tranquillité, nécessaires pour un sommeil réparateur. Les équilibres émotionnels sont restaurés plus facilement, la nuit s’annonce longue et sans interruption. Sans accoutumance, elle est ainsi particulièrement indiquée pour les personnes angoissées et nerveuses, assaillies le soir par toutes les tensions accumulées de la journée. Elle se consomme sous forme de comprimés, sous forme d’ampoules ou d’extrait de plante fraîche.

 

La fleur d’oranger

Provenant du bigaradier, autrement appelé oranger amer, la délicate fleur d’oranger est vertueuse pour ses qualités apaisantes et relaxantes. La distillation de ses fleurs donne une huile essentielle précieuse et rare, le néroli, aux propriétés calmantes, ainsi que l’eau florale de fleur d’oranger. L’huile essentielle peut être diffusée dans la pièce, ou mélangée à une huile végétale pour un massage détente, tandis que l’eau florale peut s’ajouter à une boisson ou un aliment, afin de favoriser la relaxation. La fleur d’oranger peut également être associée à d’autres plantes dans un complexe sommeil, conditionné en ampoules. Un sommeil hautement réparateur s’offre à vous. Maintenant, chut : cette fois, on dort pour de bon.

Commentaires

Aucun commentaire à afficher

Poster un commentaire

Nom :
Recopiez le code ci-dessous :
Captcha
Recharger l'image
Commentaire :
Santeonaturel Naturopathe Christophe Drezet
Notre atout : Conseils et suivis
Christophe DREZET travaille en naturopathie depuis presque 30 ans et collabore avec
Maboutiqueonaturel pour vous apporter
conseils et suivis.

Ces articles peuvent
vous intéresser...

Maboutiqueonaturel